Le 19 septembre dernier, Samiha et moi, nous étions à Baie-Saint-Paul afin d’assister à la phase 1 de « l’Accélérateur numérique culturel, un événement en trois phases ». Présenté par le Conseil de la culture, en partenariat avec le ministère de la Culture et Communications, il s’agit d’un projet d’accompagnement professionnel gratuit pour les organismes culturels professionnels à but non lucratif et aux artistes ou artisans professionnels.

Cette première journée, sous forme de conférences, a laissé la parole, tour à tour, à Christian Roy, consultant dans le domaine du numérique, pour nous présenter QuébecSpectacles, à Anne-Josée Lacombe, Responsable de la médiation numérique au musée national des beaux-arts du Québec, pour son projet « Souvenirs de prison », et Anouk Pérusse de COPIBEC pour le projet SAMUEL.

Chacun a su nous entretenir de leur parcours innovant, nous présenter clairement la réalité de leurs projets. Si tous, à leur façon, ont su transmettre les bons coups ou les limitations associées à leur utilisation du numérique, au terme de cette journée de conférences et d’interventions, certains points importants et communs demeurent, qui sont autant de facteurs de succès associés à l’ère numérique. Retenons les trois principaux :

  • Le droit d’expérimenter et de faire des erreurs : la transformation numérique appelle en effet un mouvement itératif, fait de ratées, de recommencements et d’avancées.
  • S’entourer de spécialistes : il faut savoir s’associer, au besoin, et aller chercher les ressources externes professionnelles nécessaires aux projets (ou faire appel à un tiers, tel Québec numérique).
  • Collaboration et partage : sous le signe de l’entraide, l’ère numérique ne saurait nous faire travailler en solo, en silo, mais plutôt les faire éclater afin de nous regrouper, pour partager nos connaissances, nos essais et erreurs, ou pour avancer vers des objectifs communs.

Et c’est justement dans un souci de collaboration que l’équipe de l’Accélérateur numérique culturel a mis en place ce Coffre à outils (il s’agit d’un tableau Trello) afin de mieux consigner, catégoriser et partager différentes références nécessaires à un virage numérique adéquat.

La deuxième phase de l’Accélérateur aura lieu du 20 au 22 novembre, à Québec, sous forme de brigade d’experts qui seront disponibles dans le but d’offrir un accompagnement. Allez-y, lancez-vous!