La ministre de la Culture et des Communications, Nathalie Roy, a annoncé le 11 avril dernier la mise en oeuvre de la mesure 120 du Plan culturel numérique du Québec, soit le déploiement de 46 agentes et agents de développement culturel numérique (ADN) visant à accélérer la transformation numérique du secteur culturel québécois.

La première rencontre officielle des membres du Réseau ADN a ainsi eu lieu les 11 et 12 avril dans le cadre de la troisième édition du Forum des innovations culturelles, où formations, ateliers et activités d’accueil, d’appropriation et de réseautage étaient à l’horaire pour cette nouvelle communauté de pratique professionnelle au service des organisations nationales, sectorielles ou régionales du milieu de la culture.

Qui sont-ils?

  • Élisabeth Caron-Sergerie (Boisbriand), Association des médias écrits communautaires du Québec (AMECQ), [email protected]
  • Allen Vallières (Victoriaville), Association des radiodiffuseurs communautaires du Québec (ARCQ), [email protected]
  • Fabrice Marcoux (Montréal), La Fédération des télévisions communautaires autonomes du Québec (FTCAQ), [email protected]
  • Stephanie Jacques (Québec), Action patrimoine, [email protected]
  • Claire Dumoulin (Québec), Conseil québécois du patrimoine vivant (CQPV), [email protected]
  • En cours de recrutement (Montréal), Archéo-Québec, courriel à venir
  • Maxime Vallières (Québec), Les Arts et la Ville, [email protected]  
  • Judith Houde (Montréal), Société des musées du Québec (SMQ), [email protected]
  • Gabrielle C. Beaulieu (Montréal), Association des bibliothèques publiques du Québec (ABPQ), [email protected]
  • Monica Nachi (Montréal), Réseau d’enseignement de la danse (RED), [email protected]
  • Éric Lebrun (Rivière-du-Loup), Réseau biblio du Québec (RBQ), [email protected]
  • Audrey Pilon-Sylvestre (Montréal), Conseil québécois du loisir (CQL), [email protected]
  • Poste en affichage (Matagami), Administration régionale Baie-James (ARBJ), courriel à venir
  • Myra-Chantal Faber (Rimouski), Conseil de la culture du Bas-Saint-Laurent, [email protected]
  • Caroline Marcel (Alma), Culture Saguenay-Lac-Saint-Jean, [email protected]
  • Catherine Chagnon (Québec), Conseil de la culture de la région de Québec, [email protected]
  • Catherine Therriault (Trois-Rivières), Conseil de la culture et des communications de la Mauricie, [email protected]
  • Olivier Ross (Sherbrooke), Conseil de la culture de l’Estrie, [email protected]
  • Mariana De Melo (Montréal), Culture Montréal, [email protected]
  • Isabelle Plouffe (Gatineau), Culture Outaouais, [email protected]
  • Alex Turpin-Kirouac (Rouyn), Conseil de la culture de l’Abitibi-Témicamingue, [email protected]
  • En cours de recrutement (Baie-Comeau), Conseil régional de la culture et des communications de la Côte-Nord, courriel à venir
  • Emie Gravel (Bonaventure), Culture Gaspésie, [email protected]
  • Johan Lauret (Laval), Conseil régional de la culture de Laval, [email protected]
  • Maude Desjardins (Joliette), Conseil de la culture de Lanaudière, [email protected]
  • Gisèle Henniges (Saint-Jérôme), Conseil de la culturel des Laurentides, [email protected]
  • Marie Sylvestre (Longueuil), Conseil montérégien de la culture et des communications, [email protected]
  • Faustine Clavere (Bécancour), Conseil de développement culturel du Centre-du-Québec, [email protected]
  • Marie-Pier Pilote (Montréal), Association professionnelle des diffuseurs de spectacles RIDEAU, [email protected]
  • Joana Neto Costa (Montréal), Conseil québécois du théâtre (CQT), [email protected]
  • Jovanny Savoie (Montréal), Conseil québécois de la musique (CQM), [email protected]
  • Marie-Philippe Mercier Lambert (Montréal), Société de développement des périodiques culturels québécois (SODEP), [email protected]
  • Marie-Christine Dubé (Montréal), Regroupement des artistes en arts visuels du Québec (RAAV) et Association des galeries d’art contemporain (AGAC), [email protected]
  • Isabelle L’Heureux (Montréal), Conseil québécois des arts médiatiques (CQAM), Regroupement des centres d’artistes autogérés du Québec (RCAAQ), Regroupement des arts interdisciplinaires du Québec (RAIQ), [email protected]
  • Sophie Trolliet-Martial (Montréal), Regroupement québécois de la danse (RQD), [email protected]
  • En cours de recrutement (Montréal), Diversité artistique Montréal (DAM), Musique Nomade (MN), courriel à venir
  • Astrid Hedou (Montréal), Association nationale des éditeurs de livres (ANEL), Union des écrivaines et des écrivains du Québec (UNEQ), [email protected]
  • Chams-Deen Chitou (Montréal), Conseil des métiers d’arts du Québec (CMAQ), [email protected]
  • En cours de recrutement (Montréal ou Québec), Association de libraires du Québec (ALQ), Fédération québécoise des coopératives en milieu scolaire (Coopsco), Association des distributeurs exclusifs de livres en langue française (ADELF), Librairies indépendantes du Québec (LIQ), courriel à venir
  • En cours de recrutement (Montréal), Association québécoise de l’industrie du disque, du spectacle et de la vidéo (ADISQ), Association des professionnels de l’industrie de l’humour (APIH), courriel à venir
  • En cours de recrutement (Montréal), Association des professionnels de l’édition musicale (APEM), Société professionnelle des auteurs et des compositeurs du Québec (SPACQ), courriel à venir
  • En cours de recrutement (Montréal), SODEC ADN Cinéma 1 (Xn) – Création-production, courriel à venir
  • En cours de recrutement (Montréal), SODEC ADN Cinéma 2 – Distribution-diffusion, courriel à venir
  • Sarah Shoucri (Montréal), SODEC ADN International 1, courriel à venir
  • Miriel Robidoux (Montréal), SODEC ADN International 2, [email protected]
  • En cours de recrutement (Montréal), BAnQ, courriel à venir

(crédit photo : André-Olivier Lyra)

La force de l’écosystème culturel numérique : une dynamique collaborative

Une des activités appréciées par le Réseau ADN lors de ce premier rendez-vous d’accueil et d’appropriation animée par Annie Chénier : la visualisation sur une carte géante du profil de l’écosystème culturel numérique. Cette activité de groupe a permis une vue d’ensemble sur la dynamique des régions quant au numérique et à la culture :

(Crédit photo : Claire Dumoulin – ADN – Conseil québécois du patrimoine vivant)

À travers divers ateliers d’appropriation, les intervenants du milieu s’entendent sur l’importance de briser les silos, de se parler et d’aller à la rencontre des autres pour faire un succès de ce projet, et ce, dans des valeurs d’ouverture, de partage, de collaboration et de curiosité mutuelle.

Avec la mesure 120, le ministère désire ajouter davantage de ressources humaines pour donner de l’aide aux organisations culturelles dans leur transformation numérique, et ce, pour accélérer le processus entamé et déjà en cours. Le Réseau ADN, avec ses 46 agents, est un modèle de collaboration basé sur la complémentarité, sur le « travailler ensemble », et aspire à provoquer les rencontres. Organisation informelle, le Réseau vise une structure souple et agile pour le développement de solutions collectives pour le milieu.

Favoriser le maillage entre les régions et secteurs, de même que la mutualisation des ressources et expertises est au coeur de la mission du réseau.

Quels sont les mandats prioritaires?

Le Réseau ADN est chargé d’une mission articulée selon quatre mandats prioritaires.

  • Concertation

Assurer une plus grande synergie par des alliances, des partenariats et du maillage entre les personnes des milieux numérique, de la culture, des communications et de la recherche.

  • Veille

Accroître le partage des expertises, des connaissances et des pratiques numériques dans le milieu culturel, en vue d’assurer collectivement une meilleure connaissance du développement culturel numérique.

  • Formation

Favoriser l’augmentation des compétences numériques du milieu culturel par des activités complémentaires à l’offre existante.

  • Projets

Favoriser l’élaboration de projets culturels numériques structurants et collectifs.

Après la tenue de quatre ateliers de co-création spécifiquement consacrés à ces mandats, on a demandé à la volée à une agente comment elle percevait ce nouveau défi, son rôle au sein du Réseau ADN. Catherine Chagnon, agente de développement culturel numérique au Conseil de la culture des régions de Québec et Chaudière-Appalaches, confie : « J’apprends plein de choses et ça me permet de prendre le pouls territorial. Aujourd’hui, c’est un bon temps d’arrêt pour évaluer où on est rendu côté numérique en culture. J’aime qu’on travaille tous ensemble, c’est éclectique et riche. C’est très motivant! »  

La suite!

Les membres du Réseau ADN se retrouveront à nouveau au mois de mai, cette fois à Montréal, pour établir des parcours de chantiers collaboratifs, déterminer les chantiers communs d’action pour l’avenir… Gardez l’oeil ouvert!

Pour ne rien manquer des actualités du Réseau ADN, inscrivez-vous à l’Infolettre Culture/NumériQC et suivez-les sur les réseaux sociaux avec les mots-clics : #AgentCultureNum, #ReseauADN, #mesure120, #PCNQ.