Intersections VOL.12 : Transitions écologiques et numériques

PANEL DE DISCUSSION

Le numérique permet aujourd’hui de mieux concevoir les politiques écologiques, de mesurer la pollution et le changement climatique. Pourtant, bien qu’elle soit invisible à l’oeil nu, la pollution numérique est bien réelle. Selon certaines estimations, la pollution générée par l’industrie du net et son impact sur le climat sont équivalents à ceux du secteur de l’aviation. Saviez-vous qu’une recherche Google émet 7 grammes de CO₂ et que l’envoi d’un courriel avec pièce jointe d’un Mo en émet 20 grammes ?

À l’heure actuelle, il n’est pas question d’arrêter cette progression numérique mais bien de la contrôler et de la mesurer en faveur du développement durable. Ainsi, comment les nouvelles technologies peuvent-elles améliorer les transitions énergétiques et écologiques ?