Webinaire ResiliArt : Cinéma et audiovisuel

Modérateur : Guilhem Caillard
Panélistes : Mélanie Brière, Eva Kabuya, Jean-Christophe J. Lamontagne et Zoé Pelchat Ouellet

La pandémie de COVID-19 a mis une fin abrupte aux activités du milieu du cinéma et de la télévision. Plusieurs employés de l’industrie ont été poussés au chômage. Les plateaux de tournage ont été plongés dans le noir, la fermeture des salles de cinéma a eu des impacts importants pour leurs propriétaires, les distributeurs et les producteurs de films et les festivals de cinéma ont dû repenser leurs formats. Heureusement, grâce au télétravail, ceux qui œuvraient en postproduction, aux effets visuels et en animation ont pu continuer leur travail.

Les tournages ont pu reprendre le 8 juin dernier, avec des règles de santé publique strictes, imposant plusieurs défis :

Comment peut-on rendre viable les projets de tournages, tant locaux qu’internationaux, laissés en plan et à venir ?
Quels sont les défis artistiques que posent les règles de distanciation ?
Jusqu’où peut-on aller sans sacrifier la vision d’une œuvre ?

Pour les salles de cinéma, la réouverture a été rendue possible dès le 22 juin, au lendemain d’une consommation orientée vers les plateformes de vidéo sur demande pendant la pandémie.

Comment ces changements d’habitude du public ont-ils influencé l’écosystème cinématographique et télévisuel, notamment en termes de revenus ?
A-t-il fallu repenser la création et les formats pour mieux rejoindre les cinéphiles ?
Les mesures de sécurité mises en place sont-elles suffisantes pour rassurer tout un chacun et encourager leur retour en salle ?

Enfin, les festivals de cinéma ont dû soit annuler leur programmation, soit s’adapter au numérique.
Quelles sont les conséquences liées à cette transformation accélérée des modèles d’affaires, tant pour l’industrie, les artistes que les festivaliers ?

Le webinaire est gratuit, mais l’inscription est obligatoire.